Sous-espèces d'Apis mellifera

De ApiWiki.

Aller à : Navigation, rechercher
(Les sous-espèces originaires d'Europe)
Ligne 1 : Ligne 1 :
=Les sous-espèces originaires d'Europe=
=Les sous-espèces originaires d'Europe=
-
* Apis mellifera ligustica, classés par Spinola, 1806 - l'abeille italienne. La race la plus couramment utilisée en Amérique du Nord, Amérique du Sud et Europe du Sud. Elles ont été exportées dans le monde entier. Elles sont très douces, très peu enclines à l'essaimage, et ont une production importante de miel. Ils ont peu de caractéristiques indésirables. Les colonies ont tendance à maintenir des populations plus importantes en hiver, ils ont donc besoin magasins de plus de réserves que les autres sous-espèces de la zone tempérée. L'abeille italienne est de couleur claire mais certaines souches sont dorés.
+
* Apis mellifera ligustica, classées par Spinola, 1806 - l'abeille italienne. La race la plus couramment utilisée en Amérique du Nord, Amérique du Sud et Europe du Sud. Elles ont été exportées dans le monde entier. Elles sont très douces, très peu enclines à l'essaimage, et ont une production importante de miel. Ils ont peu de caractéristiques indésirables. Les colonies ont tendance à maintenir des populations plus importantes en hiver, ils ont donc besoin magasins de plus de réserves que les autres sous-espèces de la zone tempérée. L'abeille italienne est de couleur claire mais certaines souches sont dorés.
-
* Apis mellifera carnica, classés par Pollmann, 1879, -Carniole Région des Balkans de Slovénie, Alpes de l'Est, et dans le nord mieux connue comme l'abeille carniolienne - populaire auprès des apiculteurs en raison de son extrême douceur. La Carniole tend à être très foncé, et les colonies sont connues pour avoir une petite population pendant l'hiver, et construire très rapidement au printemps. C'est une abeille de montagne dans son aire d'origine, et est une abeille adaptée aux  climats plus froids.
+
* Apis mellifera carnica, classées par Pollmann, 1879, -Carniole Région des Balkans de Slovénie, Alpes de l'Est, et dans le nord mieux connue comme l'abeille carniolienne - populaire auprès des apiculteurs en raison de son extrême douceur. La Carniole tend à être très foncé, et les colonies sont connues pour avoir une petite population pendant l'hiver, et construire très rapidement au printemps. C'est une abeille de montagne dans son aire d'origine, et est une abeille adaptée aux  climats plus froids.
-
* Apis mellifera caucasica, classés par Pollmann, 1889 – Montagne du Caucase - Cette sous-espèce est considérée comme étant très doux et assez laborieux. Certaines souches sont propolisatrices excessives. Il s'agit d'une abeille grande, parfois de couleur grisâtre.
+
* Apis mellifera caucasica, classées par Pollmann, 1889 – Montagne du Caucase - Cette sous-espèce est considérée comme étant très doux et assez laborieux. Certaines souches sont propolisatrices excessives. Il s'agit d'une abeille grande, parfois de couleur grisâtre.
-
* Apis mellifera remipes, classés par Gerstäcker, 1862 - Caucase, l'Iran, mer Caspienne.
+
* Apis mellifera remipes, classées par Gerstäcker, 1862 - Caucase, l'Iran, mer Caspienne.
[[File:Apis_mellifera_mellifera.jpg|thumb|Apis mellifera mellifera]]
[[File:Apis_mellifera_mellifera.jpg|thumb|Apis mellifera mellifera]]
-
* Apis mellifera mellifera, classés par Linnaeus, 1758 - l'abeille noire d'Europe du Nord , importée en Amérique du Nord à l'époque coloniale. Ces abeilles sont de couleur foncée sont parfois appelés les abeilles allemand noir.
+
* Apis mellifera mellifera, classées par Linnaeus, 1758 - l'abeille noire d'Europe du Nord , importée en Amérique du Nord à l'époque coloniale. Ces abeilles sont de couleur foncée sont parfois appelés les abeilles allemand noir.
Les populations hybrides de A. m. mellifera x A. m. ligustica, en Amérique du Nord et en Europe occidentale, ont la réputation d’être plus agrésive. La sous-espèce "pure" A. m. mellifera n'est pas considérée comme agressive.
Les populations hybrides de A. m. mellifera x A. m. ligustica, en Amérique du Nord et en Europe occidentale, ont la réputation d’être plus agrésive. La sous-espèce "pure" A. m. mellifera n'est pas considérée comme agressive.
-
* Apis mellifera iberiensis (Apis mellifera iberica), classés par Engel, 1999 - l'abeille de la péninsule ibérique (Espagne et Portugal)
+
* Apis mellifera iberiensis (Apis mellifera iberica), classées par Engel, 1999 - l'abeille de la péninsule ibérique (Espagne et Portugal)
-
* Apis mellifera cecropia, classés par Kiesenwetter, 1860 - sud de la Grèce
+
* Apis mellifera cecropia, classées par Kiesenwetter, 1860 - sud de la Grèce
-
* Apis mellifera cypria, classés par Pollmann, 1879 - L'île de Chypre - Cette sous-espèce a la réputation d'être très féroce comparé à celle des pays voisins pays voisins italiens sous-espèces.
+
* Apis mellifera cypria, classées par Pollmann, 1879 - L'île de Chypre - Cette sous-espèce a la réputation d'être très féroce comparé à celle des pays voisins pays voisins italiens sous-espèces.
-
* Apis mellifera ruttneri, classés par Sheppard, Arias, Grech & Meixner en 1997 - est un sous-espèces originaires de l'archipel maltais.
+
* Apis mellifera ruttneri, classées par Sheppard, Arias, Grech & Meixner en 1997 - est un sous-espèces originaires de l'archipel maltais.
-
* Apis mellifera sicula, classés par Montagano, 1911 - de la province de Trapani et l'île d'Ustica ouest de la Sicile (Italie)
+
* Apis mellifera sicula, classées par Montagano, 1911 - de la province de Trapani et l'île d'Ustica ouest de la Sicile (Italie)
 +
 
 +
=La sous-espèce originaire de l'Afrique=
 +
 
 +
* Apis mellifera scutellata, classées par Lepeletier, 1836 -  Afrique centrale et de l'Ouest, maintenant hybrides également en Amérique du Sud, Amérique centrale et du sud des USA (abeilles africanisées)
 +
 
 +
* Apis mellifera capensis, classées par Eschscholtz, 1822 - l'abeille du Cap en Afrique du Sud
 +
 
 +
* Apis mellifera monticola, classées par Smith, 1961 - haute montagne à une altitude entre 1.500 et 3.100 mètres en Afrique de l'Est Mt. Elgon, Mt. Kilimandjaro, Mt.Kenya, Meru
 +
 
 +
* Apis mellifera sahariensis, classées par Baldensperger, 1932 - oasis du désert marocain. Cette sous-espèce est exposée à peu d'autres prédateurs que l'homme et est donc très douce. En outre, en raison de la faible densité de la végétation productrice de nectar autour des oasis, il se nourrit jusqu'à huit kilomètres, beaucoup plus loin que les sous-espèces provenant de régions moins arides.
 +
 
 +
* Apis mellifera intermissa, classées par von Buttel-Reepen, 1906; Maa, 1953 - partie Nord de l'Afrique dans la majeur partie du Maroc, de la Libye et de la Tunisie. Ces abeilles sont totalement noires. Elles sont agressives, mais n’attaquent pas sans provocation. Elles sont travailleuses et robustes, mais ont des défauts qui militent contre leur utilisation dans l'industrie du miel ou de la pollinisation.
 +
 
 +
* Apis mellifera major, classées par Ruttner, 1978 - des montagnes du Rif au Nord-Ouest Maroc - Cette abeille peut être pris pour une variété brune de la Apis mellifera intermissa, mais il y a aussi des différences anatomiques.
 +
 
 +
* Apis mellifera adansonii, classées par Latreille, 1804 - provient du Nigeria, le Burkina Faso
 +
 
 +
* Apis mellifera unicolor, classées par Latreille, 1804 – Madagascar
 +
 
 +
* Apis mellifera lamarckii, classées par Cockerell, 1906 - (abeille Lamarck) de la vallée du Nil en Egypte et au Soudan. Ce mitotype peuvent également être identifiées chez les abeilles de la Californie.
 +
 
 +
* Apis mellifera litorea, classées par Smith, 1961 - basse altitude d'Afrique de l'Est
 +
 
 +
* Apis mellifera nubica (abeille Nubienne) du Soudan
 +
 
 +
* Apis mellifera jemenitica, classées par Ruttner, 1976 - Somalie, Ouganda, Soudan, Yémen

Version du 7 novembre 2010 à 18:50

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation